Publié le : 20 janvier 20203 mins de lecture

Que ce soit pour un handicapé ou pour un valide, le sport reste une condition importante pour un mode de vie sain. Grâce à l’avancée technologique, les experts ont pu construire des prothèses orthopédiques spécialement conçus pour faire du sport. Découvrez les types de sports pour les handicaps orthopédiques.

Les avantages de faire du sport pour les handicaps orthopédiques

Le sport un bon moyen de reprendre sa vie en main surtout pour les personnes à handicap orthopédique. En effet, il aide ces personnes à vaincre le complexe et il aide aussi à mieux s’intégrer dans la société. De la même manière, le sport contribue à évacuer le stress. Aussi, le sport pour les handicaps orthopédiques, aide la personne en question dans sa rééducation. Certaines personnes, lorsqu’elles sont atteintes par de ce type de handicap n’ont plus la volonté de faire des efforts physiques alors que le manque d’activité physique est un grand obstacle à leurs états de santé. C’est par exemple le facteur principal de l’obésité chez l’être humain.

Les types de sports adaptés aux handicaps orthopédiques

Comme tout le monde, les handicapés ont le choix entre plusieurs sports de balle. Le choix se fait principalement selon le type de handicap orthopédique en question. Il est donc nécessaire de bien se renseigner auprès de son médecin avant de se lancer dans une activité. En effet, ce type de sports ne peut pas être pratiqué par les personnes de fragilité osseuse par exemple. Pour ce genre de cas, il est plutôt conseillé de pratiquer les sports qui ne présentent pas potentiellement des chocs comme la musculation, et les sports aquatiques. Ces derniers constituent un moyen efficace pour renforcer les muscles pour réduire les chocs. Les activités physiques intenses comme l’athlétisme et le cyclisme peuvent aussi être pratiquées par certains handicapés.

Choisir son sport pour handicaps orthopédiques

Les activités sportives sont la base d’une bonne santé mentale et physique. Il est alors important d’en pratiquer et de ne pas se limiter à une seule activité. L’astuce est de combiner ou dans certains cas d’alterner les différents types de sport que vous voulez pratiquer pour avoir plus de résultats. Aussi, pour ne pas prendre de risque, il est préférable de choisir un modèle de prothèse assez récent qui offrira une souplesse dans les différents mouvements. Il est également important de choisir son sport pour handicap orthopédique d’abord selon les activités physiques pratiquées auparavant, ensuite selon le type de handicap auquel vous êtes sujet. Toutefois, il est possible de tenter de nouvelles expériences en faisant appel à un coach spécialisé.